COMMENT VAINCRE LE STRESS ?

L’époque où les virus et les microbes ont été les plus grands ennemis de la santé humaine est bien loin derrière nous à présent. Aujourd’hui nous sommes confrontés à un nouveau phénomène qui fait des ravages sur notre santé – le stress. J’en ai moi-même été victime …

Le stress est, à l’origine, un phénomène naturel de défense de notre corps face à un événement extérieur. A l’époque des hommes des cavernes, il était indispensable à la survie pour se confronter aux dangers de ce temps.

De nos jours, le risque de se faire attaquer par un animal sauvage a été remplacé par l’angoisse des fins de mois, la peur des attentats, la course à la performance, la pression du patron, les résultats d’analyses … Bref, le stress n’est plus seulement passager, il dure dans le temps.

Vaincre le stress

Regardons alors pourquoi les effets du stress sont si néfastes pour notre organisme, comment reconnaître ses symptômes et comment est il possible de le vaincre.

COMMENT LE STRESS AGIT SUR NOTRE ORGANISME ?

Face au danger (physique ou psychique) notre organisme libère de l’adrénaline et de la noradrénaline nécessaires pour réagir au plus vite. Cette réaction augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle. Elle assure aussi l’alimentation rapide en oxygène du cerveau et des muscles. C’est ce qu’on appelle une phase d’alarme. Dès que le danger est écarté, tout rentre dans l’ordre grâce aux systèmes de régulation. Ici on parle du bon stress !

Si la situation d’exposition au danger se prolonge, l’organisme entre en phase de résistance. Le relais est alors passé au système hormonal qui commence à sécréter du cortisol afin de mobiliser l’énergie nécessaire pour gérer cette situation. En même temps, les autres systèmes y compris le système immunitaire sont mis en pause ce qui explique la sensibilité accrue aux infections pendant cette phase. Mauvais stress !

Imaginez que la situation persiste. L’organisme qui produit de plus en plus d’hormones de cortisol en est submergé. La production d’autres hormones et les réserves d’oligo-éléments sont en chute. Les cellules ne sont alors plus suffisamment nourries. C’est la phase d’épuisement où nous nous retrouvons dans une situation physiquement et moralement dépassés.

Les conséquences – le développement rapide de diverses maladies dont les plus fréquentes sont :

  • Maladies digestives : spasmes, ballonnements, diarrhée, gastrites, ulcères, colopathies…
  • Maladies cardiovasculaires et hormonales : palpitations, hypertension, infarctus du myocarde, hyper et hypothyroïdie, diabète…
  • Infections à répétitions : cystite, angine, rhume, sinusite, herpès…
  • Affections cutanées (très fréquentes) : ulcères, eczéma, psoriasis, acné…
  • Troubles gynécologiques et sexuels.
  • Rhumatismes périarthrite, arthrose…

Si vous êtes concerné par une ou plusieurs de ces maladies, vous ne devez pas ignorer le fait qu’elles peuvent être provoquées par le stress. Mais comment en être sûr ?

Les signes du mauvais stress commencent à se manifester lors de la phase de résistance et persistent de plus en plus dans la phase d’épuisement. Regardez attentivement cette liste :

Souffrez-vous de ces symptômes ?

LES SYMPTÔMES QUI PEUVENT VOUS ALERTER SUR VOTRE STRESS :

  • Vous avez des difficultés pour vous endormir, des problèmes d’insomnie, des cauchemars, des réveils fréquents…
  • Vous ruminez sans cesse votre passé.
  • Vous êtes sensible aux infections
  • Vous vous sentez souvent angoissé
  • Vous avez des douleurs et des tensions musculaires même si vous n’avez pas fait d’exercices physiques.
  • Votre mâchoire est crispée
  • Vous éprouvez souvent un sentiment d’impuissance et/ou de mal être
  • Vous souffrez d’une fatigue persistante même au réveil
  • Vous avez de fréquentes envies de pleurer sans savoir pourquoi
  • Vous vous énervez souvent
  • Vous souffrez des sudations soudaines
  • Vous avez souvent des problèmes de digestion et des maux de tête.
  • Vous devenez de plus en plus susceptibles
  • Vous avez des douleurs dont les médecins ne trouvent pas l’origine pour pouvoir vous soigner.
  • Il vous arrive d’avoir la sensation de boule dans la gorge accompagnée des symptômes suivants : tachycardie, sudation, oppression thoracique, mal de dos.

 

Cette liste n’est pas exhaustive, mais si vous vous êtes reconnues dans une ou plusieurs de ces situations il est, je dirais impératif, de vous pencher sur le sujet de la gestion anti-stress avant qu’il ne vous plonge dans un cercle vicieux.

Si vous souhaitez emprunter le chemin de la bonne santé, guérir vos maladies, améliorer votre état d’esprit, et mieux profiter de la vie il ne faut pas ignorez l’étape de la gestion du stress ! D’ailleurs, pour vous aider à faire votre premier pas sur ce chemin, je vais vous donner une petite piste.

COMMENT GÉRER LE STRESS ?

Quand on décide de prendre notre stress en main, on est tout de suite perdue parmi toutes les techniques existantes. Cela peut être même décourageant tellement c’est difficile de s’y retrouver. Pour vous aider je n’ai qu’un un seul conseil à vous donner : Ne vous aventurez pas tout de suite dans des techniques compliquées que vous allez abandonner dans une semaine ou deux, mais commencez par les bases !

Personnellement, j’ai commencé par suivre un programme très simple qui comprend les exercices et les principes les plus importants pour une bonne gestion du stress. Efficaces et très faciles à pratiquer, ces exercices permettent d’avoir de premiers résultats rapidement, et de maîtriser les bases de toutes les autres techniques qui visent à gérer le stress.

Je vous laisse découvrir ce programme par vous-même en suivant ce lien :

« LIBÉREZ-VOUS DE VOTRE STRESS EN 5 MINUTES PAR JOUR »

Alors n’attendez plus pour prendre votre santé en main car la santé est la seule chose dans votre vie qui ne s’achète pas…

Publié par Natalia